WYD Mécènes

Saint Jean de Brito

Saint Jean de Brito, un jeune jésuite, part en Inde pour annoncer le Christ. Déterminé à atteindre tous ceux qui croisaient son chemin, il était infatigable dans ses proclamations et lors de voyages difficiles. Il a été martyrisé à Oriur, en 1693. 

João de Brito est né à Lisbonne, en 1647, dans une famille noble. En grandissant, son amour pour Jésus grandit en lui, tout comme son désir de devenir missionnaire.

À l’âge de 15 ans, il entre dans la Compagnie de Jésus et fait son noviciat à Lisbonne. Puis il a été envoyé à Évora, où il a été ordonné prêtre. À cette époque, il a également manifesté son intention de devenir missionnaire. Il obtient de ses supérieurs la permission de partir en mission et se rend en Inde avec 27 confrères jésuites.

Surnommé le « François Xavier du Portugal », après avoir été torturé, le père John retourne au Portugal, mais son désir de « mourir en Inde en annonçant l’Évangile » le fait revenir. Il est arrêté en 1693, battu et envoyé en prison. Il est ensuite envoyé à Oriur, où il est condamné à être décapité le 4 février pour avoir professé la foi chrétienne.

Après sa mort, de nombreux miracles ont été rapportés et le père Jean de Brito a été béatifié par le pape Pie IX, le 21 août 1853, et déclaré saint par le pape Pie XII, en 1947.

Sa fête liturgique est célébrée le 4 février.

  • Anniversaire1 mars 1647
  • Mort4 février 1693
  • Canonisation22 juin 1947
  • Fête liturgique4 février